Assurance décès : Quels sont les types d’assurance existants ?

L’assurance auto, l’assurance vie, et l’assurance éducation sont toutes des assurances bien connues de tous. Mais combien de personnes peuvent affirmer connaître tous les contours de l’assurance décès ? Très peu sûrement, et c’est justement pour corriger cela que le présent article a été rédigé.

L’assurance temporaire décès

L’assurance temporaire décès est le type de contrat de décès le mieux connu ces dernières années. Cliquez sur le lien, afin d’en apprendre beaucoup plus sur ce type d’assurance. D’après ce type de contrat, au cas où l’assuré mourait avant la date définie, les bénéficiaires reçoivent la rente qui leur est destinée. La rente est en effet un capital disponible, et qui est partagé aux bénéficiaires de l’assurance selon les volontés de l’assuré. Cependant, s’il arrivait que ce dernier soit toujours en vie jusqu’à l’échéance du contrat, l’ensemble des fonds serait considéré comme perdu, car l’assureur ne rembourse rien. C’est exactement pour empêcher une telle perte de l’ensemble des fonds, que l’assuré doit obligatoirement signer une contre-assurance pendant qu’il est toujours vivant. Pour ceux qui l’ignoraient, la contre-assurance est tout juste un papier qui accorde à l’assuré, la possibilité de retirer ses fonds, au cas où il serait toujours vivant jusqu’à l’échéance du contrat.

L’assurance décès de vie entière

L’assurance de décès vie entière est un type d’assurance qui stipule que les bénéficiaires peuvent recevoir la rente qui leur est destinée à tout moment. Il n’y a donc pas de date limite qui soit définie à la signature du contrat. Cependant, vu que cette garantie est très avantageuse comparativement à la première, il possède une prime un peu plus élevée que celle de l’autre. Si vous disposez d’une bourse assez pleine, vous pouvez donc opter pour ce genre.

L’assurance décès mixte

En faisant une combinaison des types de garanties qui ont été cités plus haut, vous obtiendrez la garantie de décès mixte. C’est un type de contrat à l’image de celui décès, temporaire. Quand l’assuré ne décède pas avant la date définie sur le contrat, il a la capacité de faire un retrait de l’ensemble de ses fonds. Cependant, s’il décédait, ce sont les bénéficiaires qui perçoivent la rente comme cela était prévu dans le contrat.