Assurance véhicules professionnels d’entreprise : comment cela fonctionne ?

Il y a des entreprises qui mettent à la disposition des employés des véhicules : on parle de véhicules professionnels. Comme toutes les formes de véhicules, il est indispensable de souscrire à une assurance. Il existe donc plusieurs formes de véhicules professionnels et le type d’assurance qu’il leur faut. Prenez connaissance de cet article pour découvrir le cas dans lequel vous vous retrouvez et savoir à quelle assurance il faut souscrire.

Assurance des véhicules de fonction : quelle assurance choisir et quelle formule choisir ?

Pour n’importe quel véhicule de fonction, il est obligatoire de souscrire à une assurance professionnelle. Mais quelle formule choisir ? Comme nous parlons d’un véhicule de fonction, vous êtes contraint de choisir une formule d’assurance de responsabilité civile et par la suite, il faut choisir la formule de la couverture des cas sinistrés. Cliquez ici pour en voir plus clair sur les formules d’assurance qui sont obligatoires pour l’assurance des véhicules de fonction.
Par ailleurs, il existe des formules facultatives. Ainsi, vous pouvez choisir la formule d’assurance marchandise transportée. Cela est important pour les entreprises qui font transporter des objets à grand prix. Il y a la formule d’assurance complémentaire qui permet à l’employé d’utiliser le véhicule de l’entreprise dans un cadre personnel. Mais il peut arriver qu’un contrat mono-véhicule soit signé.

L’assurance mono-véhicule ou l’assurance flotte automobile

Les véhicules qualifiés mono-véhicules sont les véhicules utilitaires, les véhicules commerciaux et les véhicules de chantier. Même si un véhicule est un poids lourd ou un poids léger, il doit être souscrit à l’assurance mono-véhicule. En effet, l’assurance mono-véhicule constitue un contrat unique qui permet de couvrir tous les véhicules d’entreprise. Les garanties de cette assurance sont des protections des équipements, des marchandises, des personnes et de leur assistance, du conducteur.
Toutes ces garanties sont incluses dans la responsabilité civile. C’est donc une protection totale qui couvre toutes les activités de l’entreprise.