Créer un SASU : quels sont les avantages ?

Lors de la création de votre entreprise, il arrivera le moment où vous devez nécessairement opter pour un statut. Dans ce cadre, vous avez plusieurs options qui s’offrent à vous : SAS, SARL, EURL, SASU, etc. Le choix du statut juridique doit se faire suivant certains critères, dont le type d’activité que vous envisagez mener. Ainsi, il ne serait pas judicieux de choisir systématiquement son statut. Toutefois, le statut juridique SASU présente des nombreux avantages, qui peuvent parfois le mettre devant les autres statuts.

Un statut très flexible

Le premier point fort de la SASU (société par actions simplifiée unipersonnelle) est la grande flexibilité qui la caractérise en ce qui concerne le fonctionnement et l’organisation. En effet, la législation autorise l’associé unique à établir les statuts avec plus de liberté. Il s’agit d’un aspect très important de ce statut qui le sera encore plus lors d’un passage de l’entreprise en SAS, en cas de développement. Tous les statuts juridiques ne peuvent pas se vanter de profiter d’un tel avantage. Vous pouvez aller maintenant sur ce site pour plus d’informations.

Un statut qui facilite le développement de l’entreprise

Une société qui opte pour le statut SASU aura plus de facilité à développer son activité qu’une autre qui exerce en EURL ou en EIRL par exemple. En effet, pour recevoir de nouveaux associés dans sa société, le chef d’entreprise n’aura juste qu’a céder une partie de ses actions. Le statut passe donc de SASU à SAS, et il n’y aura pas lieu de transformer l’entreprise, une simple mise à jour des statuts est suffisante.

Un statut qui limite la responsabilité de l’associé

Dans une SASU, l’associé unique n’est responsable que dans la limite de ses actions, sauf s’il intervient personnellement pour accorder des garanties dans une situation donnée. Ainsi, en cas de problème, l’entrepreneur exerçant sous le statut de SASU est moins exposé que l’entrepreneur individuel qui a une responsabilité illimitée. Cependant, dans le cadre d’une mauvaise gestion, l’associé d’une SASU peut voir sa responsabilité s’étendre.