Quelques types de portails

Vous en avez assez de sortir de la voiture à chaque fois que vous voulez ouvrir ou fermer la porte ? La solution c'est la motorisation ! Grâce à cet outil domotique, vous gagnerez en confort et en sécurité. Cependant, toutes les portes ne sont pas identiques, tout comme les moteurs. Il est difficile de s'y retrouver lorsque l'on n'est pas familier avec ces gadgets. Il existe en effet de nombreux types de portes électriques disponibles pour votre porte en fonction de leur poids, de leur matière ou de vos besoins. Ainsi, il est important de choisir le type de moteur le plus approprié.

Portail avec motorisation à roue

Dans ce type de manœuvre, une roue motorisée est reliée au bas de chaque vantail. Le système est simple : des capteurs électroniques sont installés sur les roues, et les roues peuvent être activées en appuyant sur un bouton de la télécommande. Réglez l'angle d'ouverture de la porte en fonction de votre espace disponible lors de l'installation. Cette motorisation permet à chaque vantail de la porte de s'ouvrir entre 90° et 120°. C'est un moteur intéressant sur un terrain un peu bosselé ou en pente. Il est facile à installer et peu coûteux, mais il nécessite un entretien régulier. L'état des roues doit être vérifié, et rien n'empêche le fonctionnement normal du système d'ouverture des portes. Installé sur des portes tournantes neuves ou existantes, assez léger. Par conséquent, nous devons éviter de les placer sur de grandes feuilles et des portes en acier. Le moteur de ce système consomme très peu d'énergie lorsqu'il est allumé et fonctionne à 12 V ou 24 V, et il n'est pas nécessaire de faire passer un câble de 220 V. Par conséquent, les solutions d'énergie solaire sont également adaptées à ces produits. Vous voulez une explication plus clair sur d’autres types, continuez la lecture de cet article.

Portail avec motorisation enterrée

La motorisation enterrée est l'un des systèmes les plus coûteux et nécessite des travaux de maçonnerie qui ont forcément un prix... Ce kit de motorisation pour portes battantes s'installe au pied des vantaux, adossé aux piliers et enterré. Les parties des pièces mécaniques sont donc protégées dans le boîtier de base et la motorisation est rendue plus durable dans le temps. Les deux caissons sont reliés aux deux vantaux par une équerre fixe qui fait office de charnière. Cependant, ces systèmes moteurs sont très sensibles aux infiltrations d'eau. Le réservoir est équipé d'un tuyau de vidange, et le système de vidange doit être entretenu régulièrement. L'installation systématique de ce type de porte battante nécessite l'intervention de professionnels. L'installation de ce produit se divise en trois étapes : dimensionnement, Terrassement et drainage des sols Travaux de montage. L'ouverture maximale de ce portail battant est de 180°, mais chaque modèle est différent. Cette motorisation est particulièrement intéressante pour les portails lourds et résistants à la déformation comme l'acier ou le fer. Les voitures électriques d'entrée de gamme coûtent 1 000 euros et les modèles à moteur de porte battante fiables coûtent 1 500 à 2 000 euros. Ce type de motorisation ne s'adapte pas aux portes tournantes existantes.

Portail avec motorisation intégrée

La motorisation intégrée rend le moteur invisible et permet l’achat de portes « clé en main ». Outre l’esthétique de l’ensemble, il présente également l’avantage de ne pas nécessiter de travaux de maçonnerie comme un moteur enterré. L’éco-kit global pour réduire les coûts de fonctionnement.