Qu’est-ce qu’un juriste ?

Quand on ne s’y connaît pas dans le domaine juridique, on a tendance à confondre les métiers de cet univers. On peut alors voir bon nombre de personnes prendre l’avocat pour le juge, le juge pour le juriste et faire beaucoup d’autres confusions. Un éclaircissement est donc essentiel pour aider les non-initiés à se retrouver dans l’utilisation de tous ces termes. Dans cet article, nous vous expliquons tout du métier de juriste, qui peut être appelé ainsi que ses responsabilités.

Qui peut être appelé juriste ?

Le juriste est tout individu qui possède de grandes connaissances en matière de droit, et ce, qu’il exerce ou non une profession juridique. Il peut travailler comme universitaire, conférencier ou écrivain juridique. C’est donc toute personne spécialiste du droit, qui l’étudie, la pratique, l’analyse ou la développe. Le juriste peut donc être avocat, notaire, juge, ou même simple étudiant en droit qui n’a pas encore intégré l’ordre. Cela implique par exemple que quand un avocat perd sa place au barreau, il conserve toujours son titre de juriste. Un site spécial est dédié aux professions juridiques. retrouvez le ici si vous voulez en savoir plus sur le titre de juriste.

Les rôles et compétence du juriste

Lorsque le juriste travaille dans une entreprise, il assiste celle-ci dans les prises de décisions juridiques. Il peut être spécialisé en dans l’un des domaines commercial, fiscal, social, financier ou technique. Dans ce cas, pour la rédaction de contrat, il doit travailler avec d’autres juristes, spécialistes d’autres domaines. Il doit donc être capable de travailler en groupe et avoir une très bonne capacité organisationnelle. Pour qu’il soit utile à son employeur, le juriste doit monter une veille juridique pour être constamment au fait des évolutions dans la législation. Cela lui permettra d’anticiper de futurs problèmes juridiques à l’entreprise et de l’aider à se conformer à toutes les nouvelles dispositions.