Serres enterrées de jardin : qu’est-ce que c’est et comment les réaliser ?

Pour échapper aux différents problèmes climatiques, les Jardiniers Romains ont inventé depuis
l’époque romaine une technique de culture hors saison appelée « La serre enterrée ». La serre est
une atmosphère, un cadre de culture artificiel des plantes. Elle est utilisée pour protéger les plantes
non greffées, les fleurs, les légumes, etc. En effet, la serre est une technique qui consiste à créer
des conditions climatiques plus adaptées que le climat local. Les jardiniers l’utilisent pour produire
toute l’année sans se plaindre des saisons.

Comment est structurée une serre enterrée ?


La composition d’une une serre enterrée est faite en deux parties essentielles
on a tout d’abord, un profond trou rectangulaire capable de maintenir une immobilité thermique afin
d’empêcher tout effet extérieur que peut générer les températures extérieures.
On a ensuite, un toit en bois recouvert par des plastiques transparents pouvant laisser entrer les rayons du soleil afin d’illuminer et réchauffer l’intérieur de la serre pendant la journée.

Comment fabriquer une serre enterrée ?


Notons que l’objectif de la serre est de pouvoir stocker la chaleur à l’intérieur du trou pour
conserver une certaine température. Alors, pour construire le dispositif, il faut tenir compte d’abord de l’exposition. Il faut veiller à ce que le toit du trou soit bien transparent afin de faciliter le passage des
rayons de soleil vers le trou, notamment en période hivernale.
Ensuite, il faut prendre en compte la profondeur. C’est-à-dire le trou de la serre, dois avoir une profondeur de 2 à 2,5 mètres.
De même, il faut prendre en considération le positionnement par rapport au soleil. C’est-à-dire l’emplacement du trou doit être orienté vers le sud pour faciliter le contact avec le soleil.
Enfin il faut faire attention à l’inclinaison du toit de la serre par rapport aux rayons solaires pendant le temps d’hiver. Il faut augmenter la hauteur du mur de la serre exposé au Nord pour faciliter l’inclinaison et pour orienter les rayons de sorte à ce qu’ils forment des angles de 90°.
Toutefois, il faut assurer la transparence du toit, l’herméticité du trou pour empêcher l’infiltration de
l’eau, l’efficacité du drainage et un fonctionnement du système de ventilation efficace. La garantie
de ces éléments permettra le bon fonctionnement de la serre enterrée.